Québec – Première partie : Déambulation dans la vieille ville

ROAD-TRIP QUEBEC 7

Nous arrivons à Québec durant une véritable tempête. Aussi le premier soir, nous rendons simplement la voiture et nous nous réfugions rapidement à notre auberge.

DSC05467

Nous logeons à l’Auberge Internationale de Québec (19 Rue Sainte-Ursule, Québec), une grande bâtisse très bien placée qui dispose de nombreuses salles et équipements pour les voyageurs. Nous sommes ravis de notre choix, même si la présence de plusieurs groupes scolaire nous prive un peu de tranquillité.

DSC05527
Une fresque dans l’auberge

Dès le lendemain matin nous partons à la découverte de la ville pour les deux jours qu’il nous reste sur place.

Nos déambulations sont un peu décousues et nous arpentons la vieille ville dans tous les sens, aussi je ne classerai pas mes photos par ordre chronologique.

Construite en 1745 et classée depuis 1957, la vielle ville est en partie entourée par des remparts. Il est encore possible d’emprunter le chemin de ronde en été.

DSC05399
Remparts de Québec

Dans cette partie de la ville, les rues sont vraiment jolies et diffèrent totalement de Montréal.

DSC05377

DSC05406

Il y a de nombreuses rues commercantes et on tombe sur une boutique appelé « magasin général », un chouette endroit qui renferme un bric-à-brac improbable.

DSC05385

On prend plaisir à se promener dans ces ruelles aux charmantes maisons, encore une fois on se sent un peu dans l’ambiance de noël même si ce n’est vraiment plus la saison.

DSC05421

DSC05357

D’ailleurs on trouve un curieux magasin appelé Boutique de noël conscaré entièrement aux décorations de cette célébration. L’intérieur est incroyable et la musique de noël diffusée à tue-tête a de quoi rendre fou.

Mais ne nous y trompons pas, nous sommes bien en avril et la fonte des neige nous le rappelle. Il faut être prudent lors de la chute de tas de neige ou de stalagtites. Certains trottoirs sont condamnés et on entend de temps en temps des « pffffiufff » qui rythment notre promenade lorsque la neige chute des toits. D’ailleurs des employés sont là pour la faire tomber intentionnellement sur quelques maisons.

DSC05381
On se promène à nos risques et périls

Malgré ce danger qui nous gette à chaque instant, l’avantage de la saison c’est qu’il y a moins de touristes dans les lieux habituellement bondé. Cela dit, c’est la première fois depuis le début de notre séjour que nous croisons d’autres touristes étrangers en nombre, une preuve de l’attraction de la ville. On découvre donc tranquillement des endroits comme la rue du Petit-Champlain, habituellement très fréquentée.

DSC05418

Au bout de cette rue se trouve la fresque du Petit-Champlain représentant l’histoire de la vie quotidienne du quartier.

DSC05453

Non loin de là, la fresque des Québecois est la plus célèbre de la ville. Peinte sur une surface de 420m², elle met en scène 15 célébrités québecoises.

DSC05521

Lorsqu’on parle de célébrité à Québec, on ne peut pas passer à côté du Château de Frontenac, l’emblème de la ville.

DSC05461

C’est en réalité un hôtel de luxe qui dispose de 611 chambres. En plus de l’admirer de l’extérieur, je vous conseille de faire un tour dans le fastueux hall d’entrée, impressionnant également. De petit panneaux explicatifs racontent l’histoire du lieu et parlent de personnalités qui y ont séjournés.

DSC05444

Au pied de ce château qui n’en est pas un mais qui en a franchement l’allure, on peut se promener sur la Terrasse Dufferin le long du fleuve Saint Laurent.

DSC05460
La Terrasse Dufferin

DSC05462

DSC05439
Le Saint-Laurent

DSC05468

Lorsqu’on remonte le long de la Terrasse, on bénéficie d’une très belle vue sur le fleuve.

DSC05470

Puis on arrive au parc des Champs-de-Bataille surnommé les Plaines d’Abraham. Pour nous c’est une immense étendue enneigée mais c’est aussi un très beau parc urbain en été.

DSC05481

DSC05480

Pour notre dernier soir, nous choisissons un restaurant dans la rue de notre auberge, je goûte à la tourte à la viande, une spécialité du Québec. Ce n’est pas mauvais mais c’est un peu lourd. Et je prends évidemment un dessert pomme-sirop d’érable. Nos valises ont d’ailleurs beaucoup de poid supplémentaire en raison de toutes bouteilles de sirop d’érable que nous ramenons pour nous et nos proches. Mais c’est tellement bon !

C’est la fin de notre tour du vieux Québec. Je ferai un autre article sur les visites que nous avons fait dans la ville.

DSC05446
Vu du château de Frontenac depuis les bords du Saint Laurent

2 réflexions sur « Québec – Première partie : Déambulation dans la vieille ville »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.