Les guides de voyage

Je souhaite ici aborder les guides de voyages qui sont pour moi un indispensable. Vous trouverez dans cet article une partie sur l’utilité des guides de voyage puis mon avis sur les différents guides que l’on peut trouver.

DSC01805

Mise à jour en août 2019

*Spoil si vous avez la flemme de tout lire : les meilleurs sont le Guide vert et le Geoguide*

Tout d’abord, je peux comprendre que pour beaucoup de voyageurs les guides ne soient pas nécessaires. Ils sont encombrants, parfois peu lisibles et ils indiquent souvent des visites évidentes et très touristiques que l’on peut trouver sur le net ou dans un office de tourisme. Les hôtels et restaurants conseillés peuvent être décevants, « pour touristes » ou en partenariat avec le guide. Bref, ils peuvent être vu comme un poids mort.

Personnellement, je les trouve indispensables. Peut-être est-ce dû à mon attachement à l’objet « livre » ou bien à mon amour de la lecture mais je ne me vois pas partir en vacances sans un guide. Je leur trouve de nombreux avantages, que ce soit pour un weekend ou un long séjour, une escapade en France où un voyage à l’étranger. Le seul inconvénient pourrait être le poids mais ayant l’habitude d’avoir toujours un roman avec moi, je le remplace simplement par un guide lorsque je voyage.

Il n’est de plus pas nécessaire de l’acheter, on peut les emprunter dans de nombreuses bibliothèques ou dans son entourage.

A quoi me sert un guide ?

J’ai envie de répondre, à tout. J’adore organiser des voyages dans le détail, réserver logements et transports à l’avance. En amont, je me sers du guide pour préparer mon itinéraire, me renseigner sur les visites, les moyens de transports sur place, la météo, les coutumes locales, les éléments pratiques … Bref, lorsque le départ arrive, j’ai déjà bien apprivoisé le guide et je n’ai pas l’impression de me lancer dans l’inconnu.

Pendant le séjour, je l’ai toujours avec moi. J‘aime me déconnecter et me séparer de mon téléphone lorsque je suis en vacances, je n’ai donc pas d’autres informations que celles de mon guide. Un guide me permet d’avoir généralement une carte de l’endroit où je me trouve, des informations sur les horaires d’ouverture et les tarifs des lieux à visiter, les transports, les logements et les restaurants à tester. De plus, il y a souvent un petit lexique, certes sommaire, mais qui parfois peut bien aider à l’étranger.

Pendant mes visites, un guide me permet d’avoir un minimum de renseignements sur ce que je vois. En effet, il n’est pas toujours possible sur place d’avoir une brochure ou un audioguide. Parfois ils sont chers, indisponibles dans ma langue ou inexistants. Grâce au guide je ne suis jamais complètement perdue.

Le guide porte vraiment bien son nom. Il est un point de repère, une source d’informations et un conseiller durant tous mes voyages. Lorsque je rentre chez moi, je le pose sur mon étagère et le garde en souvenir. Il m’arrive de prêter mes guides à grand renfort de conseils pour mes amis ou ma famille.

Quel guide choisir ?

Pour moi, un guide est une part du voyage. Mais quel est le guide idéal pour mes vacances ?

Les Guides que j’ai testé en voyage :

 

1. Le Guide Vert 

DSC01801

Coup de coeur 2

J’ai clairement une préférence, un choix. Pour moi le guide vert, c’est LE guide. Cela peut paraître étonnant car on voit souvent Le Routard ou le Lonely Planet dans les préférences. Et bien pour moi c’est le Guide Vert. J’en ai testé d’autres mais rien à faire, j’y reviens toujours. Il me convient car il correspond parfaitement à ma manière de voyager. Mais j’ai conscience que ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Les Avantages :

La carte sur la couverture : en première de couverture on trouve une carte de la région ou du pays avec un code couleur (crème, jaune, rouge) qui hiérarchise les lieux à visiter. C’est clair, ça permet d’englober un pays en un coup d’œil et d’avoir directement une idée d’itinéraire. Lorsque j’hésite sur ma destination de vacances, je me rends dans une librairie et j’ouvre toutes les couvertures des guides verts.

DSC01802

Les informations pratiques : le guide vert est une mine d’or d’informations pratiques. On y trouve les horaires d’ouverture de tous les lieux à visiter, les tarifs, les transports en commun, les parkings, les routes. En prime, pour chaque ville, le guide nous donne une estimation du temps à y consacrer et les activités adaptées aux enfants.

Les informations culturelles : tous les lieux ont droit à leur texte d’information, parfois sur plusieurs pages. Pour les plus grands musées, le guide pointe les pièces maîtresses à ne pas manquer. Ces informations sont parfois accompagnées d’un point historique.

Les informations historiques : le début du guide retrace toujours l’histoire du pays d’un point de vu politique, culturel, architectural, etc… Il fait également un point sur la situation actuelle. J’aime lire cette partie durant mon voyage dans les transports ou les files d’attente, j’ai l’impression de mieux comprendre ce que je vois.

La mise en page / L’agencement : je trouve le guide très lisible, le début est consacré aux informations pratiques générales et à la partie histoire. Puis le guide est découpé en régions avec une carte. Pour chaque ville, il y a les visites, puis les alentours et enfin les transports, logements et restaurants. Tout cela est agrémenté de photos.

Les conseils : Je suis presque toujours d’accord avec ce guide. Ils ont une notation en étoiles et il y a toujours des endroits assez secrets à visiter. On parvient facilement à se retrouver loin des foules pour découvrir des lieux inattendus. Je n’ai qu’un petit reproche, les sites les plus touristiques sont généralement notés 3 étoiles, même les moins impressionnants.

Pour les restaurants et les logements, je n’ai jamais été déçue. Tout ce qui est conseillé et toujours très agréable et souvent surprenant. Voir sans touristes, ce qui m’a toujours étonné pour un guide.

Les Inconvénients 

Le poids : en raison des nombreuses informations, le guide vert est un des plus gros sur le marché, il est assez encombrant.

Les prix : ce n’est pas une critique personnelle mais je l’ai souvent lu sur le net. Je ne parle pas du prix du guide mais des prix des restaurants et logements conseillés. Ils sont classés par catégorie, de « petit prix » à « une folie ». Alors oui, beaucoup ne rentrent pas dans mon budget mais tout ce qui est proposé est de qualité donc même si j’ai peu de choix cela me convient.

Note : Le Guide a sorti une « Nouvelle Formule » pour 2018, j’ai eu l’occasion de feuilleter pour une région de France et surprise, les informations sur les transports en communs ont disparu ! Partant pour une escapade sans voiture, j’ai dû me rabattre sur un autre guide. Pour moi c’est un gros point négatif, j’espère qu’il ne sera pas étendu aux guides étrangers.

2. Le Guide Weekend – Un mini guide vert

DSC01803

Coup de coeur 2

C’est un dérivé du guide vert dédié aux weekends et même constat que pour précédent, je l’aime beaucoup ! C’est un mini guide vert à l’échelle d’une ville, on retrouve les mêmes infos. Au lieu d’un découpage par régions, on trouve un découpage par quartiers. Il est aussi fourni en informations pratiques et culturelles. Je ne peux que vous le recommander.

Et contrairement à son aîné, le format est beaucoup plus petit, on peut le glisser dans la poche !

3. Le Guide Evasion :

DSC01798

Ces guides s’annoncent comme « le guide des voyageurs indépendants », mais je ne les trouve pas assez complets. Il vont vraiment à l’essentiel et restent ainsi assez petits et légers à transporter.

Il en existe assez peu et les destinations sont souvent ciblées. Par exemple, le guide du Japon se concentre sur les régions de Tokyo, Kyoto et Osaka. Cela permet d’avoir des détails sur cette partie du pays mais restreint le voyage.

Les Avantages :

Les informations : elles sont assez succinctes, le guide va à l’essentiel sur chaque destination de manière directe et claire. A la fin, on trouve une partie avec des informations historiques et culturelles sur le pays.

La mise en page : on trouve une carte en première de couverture avec les principales visites, un élément très utile pour se repérer. Le guide est découpé en régions, de manière assez basique. A l’intérieur, les cartes sont très bien faites et il est facile de se repérer lorsqu’on visite une ville, ce qui est très agréable. Le guide comporte de nombreuses et belles photos.

Les conseils : le guide propose une large gamme de restaurants et de logements, à tous les prix et dans plusieurs quartiers. On a vraiment le choix ! Ceux que j’ai pu tester étaient bien choisis, et certains ne sont vraiment pas chers. De plus, il est proposé quelques activités qui pourraient plaire aux touristes.

Les conseils : les lieux à visiter sont notés de 1 à 3 étoiles de manière assez juste selon moi. Le guide recense les principales attractions touristiques et quelques suggestions un peu moins connues sans faire preuve d’une grande originalité.

Les Inconvénients :

De vieux guides : l’équipe d’Evasion semble avoir du mal à mettre à jour sa collection, certains guides datent de 2013. Alors certes les monuments n’ont pas bougé mais les horaires d’ouverture des sites, les transports ou les restaurants peuvent avoir changés.

Un manque d’information : les prix des visites ne sont pas indiqués. Ça peut être un avantage car le guide n’est pas obsolète rapidement. Mais pour établir un budget, ce n’est pas pratique. En outre, il y a assez peu de détails historiques et culturels sur les visites. Pour un guide « du voyageur indépendant » cela me paraît un peu léger. Ou bien je suis trop exigeante.

La fragilité : je n’ai peut-être pas eu de chance mais pour mon guide du Japon, les pages se sont décollées avant même de partir ! De plus, la couverture s’est déchirée pendant le séjour. Pour un guide censé accompagner un voyageur, c’est bien dommage.

4. Le GeoGuide :

DSC01799

Coup de coeur 2

J’ai découvert ce guide il y a peu de temps, un peu par hasard, et j’en suis très satisfaite.

Je n’ai pour le moment testé Geoguide que pour la France. Apparemment leur collection internationale n’est pas très fournie, en revanche ils couvrent toutes les régions de notre pays.

Mis à jour : J’ai acheté le Géoguide pour notre voyage au Québec et finalement je l’ai trouvé plus intéressant pour la France même si ce dernier était tout de même très bien.

Les Avantages :

Le format du Geoguide est parfait pour voyager. Il est petit et souple mais il ne rogne pas sur les informations contenues.

La carte sur la couverture : elle permet en un clin d’œil d’avoir un aperçu de ce que contient le guide et des principaux points de visites. Un détail que je trouve très agréable, les régions sont classées par couleurs et les pages du guide correspondent. Ainsi, lorsque l’on cherche un site précis, on repère la couleur sur la carte puis on se rend aux pages de la même couleur.

DSC01800

Les conseils : le guide opte pour un système de classement assez original. Les sites « à visiter » sont signalés par une étoile blanche ou noire et les coups de cœur de l’écrivain par un smiley. Je trouve cette subjectivité bienvenue car elle n’empiète pas sur les informations génériques mais peut entraîner les voyageurs à visiter des lieux plus insolites. On trouve également de nombreuses idées d’activités dans chaque lieu. Ainsi, le guide est plus diversifié que certains qui se concentrent sur les visites.

Pour les restaurants et les hôtels, le guide est assez varié, proposant plusieurs prix. Les restaurants conseillés sont tous de grande qualité.

Les informations pratiques : elles sont très détaillées, on y trouve les horaires d’ouverture et les prix de tout ce que l’on peut visiter. Pour les voyageurs sans voiture, tous les transports en communs sont renseignés très précisément.

Les Inconvénients :

Les informations culturelles : j’ai trouvé les informations culturelles sur les lieux à visiter un peu succinctes. Mais c’est bien son unique petit défaut, et une obligation pour garder le guide si petit et léger.

5. Cartoville

Cartoville-Lyon

Je n’aime pas du tout le Cartoville, pour moi c’est une réelle déception alors que j’en avais lu beaucoup de bien. Je pense que le guide correspond vraiment à un type de voyage rapide. Il contient beaucoup de suggestions de bars et de shopping, ce qui ne m’intéresse pas.

En revanche, si vous avez peur de vous perdre et si vous voulez toutes les informations d’un quartier en un clin d’œil, ce guide est fait pour vous !

Les Avantages :

De grandes cartes claires et précises à déplier par quartier avec une vision globale en une page.

Conseils pratiques : beaucoup de lieux où manger et boire sont conseillés.

Le format, petit et léger. De plus, le papier cartonné et de bonne qualité.

Les Inconvénients :

Les informations : pour moi le Cartoville n’est pas un guide, c’est une carte géante. Il y a à peine quelques informations esquissées sur les lieux à visiter. J’en trouve autant en allant à l’office de tourisme.

Le prix : 9,50€ pour une carte, je trouve ça un peu excessif. Je ne peux que reconnaître l’ingéniosité du format mais il ne correspond pas du tout à ma manière de voyager.

Le format : si le guide se glisse dans la poche, je ne trouve vraiment pas pratique de devoir déplier les pages pour avoir accès à la carte. Cela peut être gênant dans un lieu bondé, exiguë ou s’il pleut.

6. Guide Voir – Mise à jour août 2019

9782017021223-001-T

J’ai voulu tester un nouveau guide pour mes vacances en Toscane et je me suis dirigée vers le Guide Voir dont j’avais entendu du bien. Au final, je suis assez mitigée. Les images sont très belles mais il y a assez peu d’informations culturelle et pratiques.

Les Avantages :

Les cartes de régions très claires et bien organisées pour s’y retrouver.

Le poids : Assez léger et plutôt petit, ce guide se glisse facilement dans un sac.

Les images : le guide contient de très belles photos qui donnent envie et des images détaillées avec des plans en coupe de beaucoup de bâtiments. Cela permet de donner une vue d’ensemble aux lieux visités.

De nombreux choix : le guide présente de nombreux villes ou visites laissant un grand choix au voyageur. Il permet aussi de s’éloigner des lieux trop touristiques et de faire des découvertes intéressante. En revanche, on peut être hésitant face à un guide finalement peu dirigiste.

Les Inconvénients :

Le prix : du fait de sa qualité, le guide Voir est un des plus cher sur le marché des guides.

Le manque de détail : en contrepartie de sa légèreté, le guide de donne vraiment que peu de détails sur les lieux visités, que ce soit historiquement ou culturellement.

Le manque d’information pratique : heureusement que nous étions en Italie avec un accès illimité à internet car le guide manque cruellement d’informations pratiques, que ce soit sur les transports, les prix, les conseils pour les logements ou encore les restaurants. Pour moi le plus gros point faible du guide.

La profusion d’images : si l’on est plutôt content d’avoir un aperçu des visites, le guide comporte trop de photos à mon goût, ne laissant que peu de place à la surprise et surtout au texte.

Le manque de cartes détaillées : hormis Florence dont la carte était parfaite, le guide manque carte pour les villes moins importantes, notamment lorsque l’on cherche un monument.

Le classement : c’est vraiment un avis personnel mais pour moi le guide donne trop d’importance à sa première partie classée par type de visite. En effet, il est inutile de donner des conseils par type de voyage (culturel, historique, nature) en ce qui me concerne, je trouve cela bien plus pratique de regrouper les visites géographiquement.

Les guides que je n’ai pas testés :

Comment donner un avis sur ce que je n’ai pas testé ? Il faut savoir qu’avant de choisir un guide, je peux passer des heures dans les rayons d’une librairie à feuilleter tout ce que je trouve, à comparer … Bref, je voyage avant mon voyage. Mais cela reste des avis en surface et non en situation réelle.

Le Routard

C’est le guide le plus célèbre et le plus utilisé mais je ne lui ai jamais trouvé d’attrait.

Il ne comporte aucune information culturelle et finalement peu d’informations pratiques. J’ai peut-être feuilleté les mauvais guides mais je n’ai pas vu d’informations concernant les transports en commun. On a beau y voir un homme marchant en sac à dos, c’est selon moi un guide fait pour ceux qui ont un véhicule.

De plus, j’ai trouvé les logements conseillés vraiment hors de prix (prix de départ pour le guide Normandie à 120€ la nuit ? Non, merci), hormis les campings, mais j’ai rarement ma tente avec moi.

Je n’aime pas sa présentation ni son format et je le trouve de piètre qualité. Certes, son prix est imbattable mais ce n’est pas décisif pour moi. De plus, j’ai lu sur le net qu’il est tellement populaire qu’on se retrouve avec des français dans les restaurants conseillés à l’étranger. Je ne sais pas si c’est un inconvénient mais ce n’est en tout cas pas très dépaysant.

Le Lonely Planet

Deuxième guide le plus conseillé, je ne l’aime pas non plus. J’en ai feuilleté plusieurs et j’ai eu l’occasion de lire celui de Tokyo. Je le trouve confus dans sa forme, j’ai vraiment du mal à m’y retrouver. De plus, il n’y a aucune hiérarchie dans les activités et les visites proposées et je me sens assez perdue. Il y a bien un « top » de visites au début du guide mais c’est tout.

Le Petit Futé

Pour le coup c’est le guide dont j’ai lu du mal partout. Trop de publicité (pour un guide payant ?), peu d’informations, mal écrit … Bref, il ne me tente pas du tout.

J’ai bien conscience qu’il en existe beaucoup d’autres, comme les Guides Bleus ou encore les guides « Un grand weekend » mais vu que je ne les ai même pas feuilleté, je préfère ne pas en parler.

Pour conclure, je ne pense pas qu’il existe de mauvais guide de voyage, mais chaque guide est adapté à un type de voyageur. Le tout est de trouver celui qui vous correspond et qui répond à vos besoins. 

Et vous, avez-vous un guide de voyage favori ?

Une réflexion sur « Les guides de voyage »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.