Sac à dos et pluie en Normandie – Itinéraire sans voiture

Profitant des avantageux ponts de mai de cette année 2018, je décide de partir en Normandie avec une amie. Notre objectif principal : Etretat et ses falaises, que je n’ai jamais vu. Mais puisque nous avons quatre jours, nous partons sur un petit « road trip » sur la côte, de Fécamp à Deauville. C’est l’improvisation, nous avons réservé notre première nuit puis plus rien.

3 Etretat (22)

Pour moi qui ai toujours connu les voyages savamment organisés, c’est une grande première ! (je n’ai quand même pas pu m’empêcher de regarder avant de partir ce qui me faisait envie, ni d’acheter un guide.) De plus, nous décidons de prendre simplement un sac à dos et de nous déplacer en transports en commun. C’est donc un « bus trip » dans notre cas, mais cette expression n’a pas encore été inventé, il me semble. Nous pourrions louer une voiture mais ma conscience écolo avançant, j’ai envie de voyager autrement. Et honnêtement, aucune de nous n’aime conduire.

Alors, est-il possible de longer la côte Normande sans voiture ? Réponse ci-dessous, avec un bus fantôme, de la pluie, de la bonne nourriture et de la marche !

Voici notre itinéraire, mes adresses, des conseils pour les transports et mon Top des activités et visites du séjour.

Pour un récit détaillé de notre escapade, c’est ici.

Capture d_écran (22)
Notre itinéraire final

Notre Itinéraire :

Départ le vendredi soir de Paris – arrivée à Fécamp

Jour 1 : Fécamp – Etretat

  • Fécamp, promenade dans la ville et visite du Palais Bénédictine
  • Randonnée le long de la côte jusqu’à Yport
  • Bus jusqu’à Etretat – balade sur les falaises

Airbnb : Un charmant Airbnb à Fécamp très lumineux près du port, l’hôte fût très sympathique

Restaurants : Chez Nounoute, 3 place Nicolas-Selle, Fécamp – un petit restaurant très fréquenté de fruits de mer sur le port.

Jour 2 : Etretat – Honfleur

  • Visite du Clôt Lupin à Etretat
  • Bus jusqu’au Havre – visite de l’église Saint François
  • Bus jusqu’à Honfleur, promenade dans la ville et visite de la surprenante église Sainte-Catherine

Airbnb : Un petit Airbnb très mignon et bien placé, près du port de Honfleur. Nous avons été très bien accueillies.

Restaurants : Crêperie Lann-Bihoué, 45 rue Notre-Dame, Etretat – une petite crêperie décorée avec des peintures réalisées par des artistes locaux. Les crêpes sont délicieuses, il est difficile de choisir ! Attention, il y a beaucoup de monde.

Jour 3 : Honfleur – Trouville

  • Visite de Honfleur et de ses musées : la Maison Satie, le Naturospace, le musée Eugène Boudin, le musée d’Ethnographie et de la Marine (nous avons eu beaucoup de pluie)
  • Bus jusqu’à Deauville
  • Promenade dans Trouville

Salon de thé : La Petite Chine, 14 rue du Dauphin, Honfleur – un joli salon de thé qui propose une grande variété de thés et de pâtisseries.

Jour 4 : Deauville et retour 

  • Promenade dans Deauville
  • Retour en bus à Paris

Restaurant : coeur 2 La Péniche, Port Marina Promenade Michel d’Ornano, Deauville – un excellent restaurant sur une péniche.

6 Trouville (9)
Trouville

Les Transports en Normandie :

Pour se rendre à notre destination depuis Paris, nous avons pris le train de Gare de Lyon avec un changement à Bréauté-Beuzeville pour un bus. Nous étions en pleine période de grève et avons eu quelques déconvenues avec le trajet.

Pour le retour, nous avons pris un Ouibus depuis Deauville. C’était ma première expérience de Ouibus et j’en suis totalement satisfaite. Le bus était à l’heure, confortable et plutôt bon marché pour un retour de weekend prolongé. Je n’ai pas utilisé le wifi mais apparemment il fonctionnait bien.

Pour les déplacements sur place, j’ai été agréablement surprise de constater que la côte Normande est très bien desservie par des bus, très peu chers.

  • Pour voyager entre Fécamp et Le Havre, nous avons emprunté la ligne de bus n°24 dont le billet est à 2€.
  • Pour relier Le Havre et Honfleur, nous avons pris la ligne n°39 qui traverse le pont de Normandie, un parcours assez impressionnant.
  • Enfin, pour relier Deauville, nous avons utilisé la ligne de bus n°20.

Il y a des bus régulièrement et tous les jours (nous avons voyagé un dimanche). On traverse de petites routes peu fréquentées avec de nombreux arrêts, même dans les hameaux ! C’est une façon sympathique de découvrir la région. Ce moyen de transport est également très économique et nous a permis de dépenser plus d’argent sur les logements ou la nourriture.

Guide :

Je suis une adepte des guides papiers (voir cet article) et pour ce séjour, j’ai choisis le GeoGuide Haute Normandie.

DSC01799

Je le recommande, tous les restaurants que nous avons testés étaient excellents. Les informations pratiques notamment pour les déplacements en bus sont très claires et pertinentes. De plus, il contient de nombreuses suggestions de visites et d’activités.

Mon Top des activités du séjour :

  1. Les falaises de la côte, impressionnantes tout le long. C’est à Etretat qu’elles sont le plus spectaculaire (c’est aussi là que nous avons eu le meilleur temps) mais si vous préférez moins de touristes, Fécamp et Yport sont également de bons points de chute pour les admirer.
  2. Le Palais Bénédictine de Fécamp, un lieu incroyable et plutôt improbable chargé d’une histoire intéressante et bien expliquée. La visite se divise en plusieurs parties plaisantes et intéressantes.
  3. Le port de Honfleur, il est sûrement impossible de ne pas tomber sous le charme. Les touristes y sont nombreux, sans que cela ne soit excessif.
  4. L’église Sainte Catherine de Honfleur, je suis tombée amoureuse de cette surprenant et magnifique église en bois, construite par des marins sur un modèle de bateau retourné.
  5. Les villas de Deauville que l’on découvre en flânant dans la ville. L’intérieur de la ville est bien plus calme que les planches et recèle d’architectures incroyables à chaque coin de rue.
  6. Le restaurant La Péniche à Deauville. Un excellent restaurant selon moi ! Il est plutôt cher, mais le cadre sur une péniche et surtout la qualité des plats valent vraiment le prix.
  7. Sans être une activité, j’ai trouvé les bus très pratiques. Ils sont globalement à l’heure, il y en a régulièrement et ils sont en très bon état. Je recommande donc sans problème ce mode de déplacement.

Mes petites déceptions : 

  1. Le Clos Lupin à Etretat. Le lieu est vraiment agréable à visiter et bien reconstitué mais l’audioguide est vraiment trop bavard. Et comme son intérêt réside dans le fait qu’il raconte une histoire, on ne peut pas l’écourter sans perdre le fil.
  2. La météo, qui en soit n’est pas quelque chose de contrôlable mais sur les quatre jours, nous avons eu deux jours de pluie intense. Voyager en sac à dos dans ce cas là devient d’autant plus pénible qu’on a le sentiment que toutes nos affaires sont humides malgré les protections. Et nous avons eu froid.

Bonus – Mais quelle surprise ! 

  1. La Maison Satie, franchement un des musées les plus étrange que j’ai visité, sûrement à l’image de l’étrange compositeur qui y a vécu. Aujourd’hui encore, je ne sais pas quoi en penser, j’ai le sentiment de ne pas avoir compris ce que le musée tentait d’exprimer. En tout cas c’est une expérience insolite !

 

3 Etretat (7)
Plage et falaises à Etretat

3 réflexions sur « Sac à dos et pluie en Normandie – Itinéraire sans voiture »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.