Une nouvelle histoire d’amour à Hiroshima

Après un voyage un peu mouvementé, nous arrivons enfin, épuisées mais plus sereines, à Hiroshima.

 

DSC01885
Une rue à Hiroshima

Je ne sais si c’est parce que cette ville est ma première rencontre avec le Japon mais j’en suis complètement tombée amoureuse ! Laissez-moi vous la conter à travers ce voyage.

Au départ nous devions atterrir à Osaka, mais le typhon Jebi ayant fait des ravages sur l’aéroport, nous avons dû prendre un autre avion. Nous arrivons à Hiroshima en fin d’après-midi, nous n’avons rien réservé.

Capture d_écran 2018-10-23 à 16.48.51

L’accueil à l’aéroport est merveilleux, les japonais sont gentils, prennent le temps de nous expliquer les démarches et tout semble calme. Il fait lourd, il fait humide, c’est presque les tropiques mais que je suis heureuse ! Tout me semble déjà étonnant et reposant en même temps.

A peine arrivées à la gare d’Hiroshima des touristes nous donnent leur pass de tramway valable une journée, ils n’en avaient plus l’utilité. Voilà donc la gentillesse des japonais !

Nous nous arrêtons à l’hôtel Active ! Les chambres sont petites mais fonctionnelles, l’hôtel est très bien tenu. Nous découvrons le lendemain matin le superbe buffet du petit déjeuné, délicieux et très varié.

DSC01966.JPG

Pour le moment nous sortons découvrir la ville. Nous nous promenons dans les artères marchandes et prenons un repas, mon premier plat japonais !

Bienvenue au Japon : Je découvre la nourriture en plastique dans toutes les devantures, qui présente le menu de chaque restaurant. 

DSC01890

Nous finissons devant le château de Hiroshima, que nous visiterons le lendemain. Le château de bois me fait forte impression de nuit. Je suis surprise qu’on puisse accéder au château et au temple sans restriction. Tout est calme et apaisant.

DSC01914

 

Après une nuit plutôt agitée en raison du décalage horaire, nous prenons un bon petit déjeuné et partons à la découverte d’Hiroshima, de jour cette fois.

Nous recommençons par le parc du château où il y a un superbe temple, plus visible de jour. Le château contient un musée, comme à peu près tous les châteaux japonais. Du sommet nous admirons la ville, moderne, qui s’étend autour du parc.

dsc01936.jpg

Nous rejoignons ensuite la rivière et traversons un petit jardin typiquement japonais. Il n’y a personne, cette partie de la ville est vraiment calme.

DSC01947
Jardin japonais
DSC01941
Vue du château

Nous passons devant le A-Bomb Dôme, terrible et dernier vestige de la bombe atomique. C’est le seul bâtiment qui est resté debout après le souffle de la bombe et il trône encore aujourd’hui, sinistre témoin de l’horreur que cela a dû être. On ne peut qu’avoir le cœur serré voyant ce qu’il en reste.

DSC01951
A-Bomb Dome

Nous continuons notre chemin en direction du Mémorial Peace Museum, musée érigé en mémoire des dégâts de la bombe A. Nous savons que la visite va être rude mais pour nous c’est une évidence, nous devons y aller. Je pense que dans ce cas, le devoir de mémoire est très important et la diffusion des informations, cruciale. D’ailleurs le mémorial est très fréquenté et de nombreuses personnes se recueillent.

DSC01955
Le mémorial

Nous ne voyons qu’une partie du musée, la majorité étant fermée pour travaux. Mais cela reste très intéressant. Une grande fresque retrace les événements, des premiers travaux sur l’arme atomique jusqu’à la position des états sur le sujet aujourd’hui. Des restes de vêtements déchiquetés et d’objets fondus sont aussi exposés. Mais pour ma part, le plus marquant reste le témoignage des survivants. Entendre l’horreur décrite par ces personnes, c’est rendre encore plus concret les événements, encore plus que les vestiges des bâtiments et des objets.

La visite de ce musée était donc plutôt éprouvante mais elle est, je crois, essentielle.

Il est vraiment surprenant de voir comment la ville a réussi à se reconstruire malgré ce drame. Aujourd’hui, Hiroshima est une ville dynamique, pleine de nature, de temples et de centres commerciaux. Sans le Dôme et le musée, il serait impossible de savoir ce qui s’est passé il y a presque 80ans.

Nous marchons un peu en sortant du musée et nous arrivons au parc Miyajima. Il est assez amusant de voir que la notion de « parc » au Japon est très différente de la notre. Je pense que c’est dû au climat, notamment dans le sud. Le parc est une forêt dense et presque sauvage.

DSC01959
Ceci est un parc citadin

Une fois dans le parc, on se croirait complètement perdue hors de la civilisation. On n’entend plus que les insectes et les bruits de la forêt.

Vis ma vie de Ghibli : Pour ceux qui ont la référence, j’ai été très surprise de constater que les moteurs vaisseaux de Laputa, le château dans le ciel font en réalité des bruits d’insectes japonais que l’on peut entendre dans les forêts.

Après cette promenade presque digne d’une randonnée, nous rentrons tranquillement vers notre hôtel pour nous préparer au départ. Les grandes artères de Hiroshima sont bizarrement très calmes et les gens semblent sereins. Cette ville m’est vraiment sympathique et je pense que des détails comme les temples croisés au détour des chemins ou les tramway n’y sont pas pour rien.

DSC01925.JPG

Je n’ai pas encore parlé des tramway à Hiroshima mais ils sont très originaux ! La ville a conservé des tramway de différentes époque et beaucoup ont été spécialement conçus pour des événements particuliers. En résulte une curieuse diversité qui donne un côté amusant à la ville.

Au final, Hiroshima fût pour moi une merveilleuse découverte et un coup de cœur de ce voyage ! J’ai vraiment apprécié l’atmosphère de cette ville et tout ce qu’elle a à offrir. Un premier contact avec le Japon vraiment réussi.

4 réflexions sur « Une nouvelle histoire d’amour à Hiroshima »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.