Blabla – Point, bilan et moment de réflexion

1 – Incapable de tenir un rythme ?

Moi qui pensais ne pas être fan des bilans et mises au point, voilà que me prend l’envie de faire cet article, 6 mois après celui de l’année précédente ! 

Je n’ai rien publié depuis février sur le blog alors que j’avais réussi à tenir un rythme régulier jusqu’à présent. Ma vie s’est bien remplie depuis, j’ai fait d’autres choses et mes activités musicales ont pris plus de place que prévu. Finalement, la publication régulière est impossible pour moi, je ne l’avais pas anticipé mais ce n’est pas étonnant. Je suis plutôt du genre irrégulière dans tout ce que je fais, avec des périodes où je m’investi à fond et d’autres où je délaisse quand je n’ai pas d’impératifs extérieurs. Il en sera donc ainsi pour le blog, soit. J’ai tout de même envie de continuer.

DSC01277
Cette image me rappelle que j’ai pleins d’articles sur Paris en tête

2 – Toujours envie d’écrire !

Cela dit, je vais avoir plus de temps cet été et j’ai envie de reprendre des publications plus régulières, j’espère réussir à m’y tenir. Il me reste encore une grosse partie de mon voyage au Japon à raconter. J’ai tant à écrire !!

 

 

Je m’étais aussi lancé dans mon récit du Portugal, dont le séjour n’est pas récent mais j’ai une liste d’article en tête à ce propos.

CIMG4649
Ascenseur à Lisbonne

En avril je suis allée au Québec, comme il était prévu. Ce fût un voyage avec beaucoup de première expériences : premier « vrai » road-trip, première fois sur le continent Américain, première nuit en Auberge de jeunesse, premier voyage à quatre entre amis, première poutine, etc… J’ai très envie de raconter tout cela ! Ce fût encore un merveilleux voyage.

20190401_214918
Teasing de mon voyage au Québec

Cet été je pars finalement une semaine en Auvergne, comme à mon habitude (il faut vraiment que je m’attelle à un article sur le sujet) puis une semaine en Toscane (Italie) en famille. J’ai d’ailleurs commencé à apprendre l’italien, une langue que j’adore et que je rêve de parler depuis longtemps (d’autant que ma famille a des origines italiennes). J’ai une bonne opportunité de me lancer. On verra bien si j’arrive à tenir sur le long terme mais pour le moment je suis motivée ! Au moins, j’aurai acquis un peu de vocabulaire pour mon séjour.

Celui-ci sera tranquille, nous serons tous ensemble dans une grande maison pour la semaine. J’espère tout de même visiter Florence et d’autres lieux, ma bougeotte durant les vacances ne se perdra pas si facilement !

3 – Un point sur une réflexion écolo 

J’ai décidé de faire ce voyage en Italie sans avion, que j’ai beaucoup trop pris ces derniers temps.

DSC01081
Pas cette fois !

Pour moi, un gros dilemme de voyage reste le transport, comme pour tous ceux qui ont une conscience écologique et qui aiment voyager. Je sais bien que l’avion ruine une grosse partie de mes efforts pour ne pas avoir trop d’impact à l’année mais je ne peux m’empêcher d’être attirée par des destinations lointaines. Le voyage est un épanouissement merveilleux, découvrir et tenter de comprendre d’autres cultures, d’autres histoires, voir d’autres paysages et sentir d’autres climats ne se fait malheureusement pas en restant dans notre chère France, aussi magnifique soit-elle.

J’ai donc pris la décision de ne plus prendre l’avion pour des destinations qui restent raisonnablement accessibles autrement. Et j’espère m’y tenir. Mais « raisonnablement » est très subjectif ! Je n’ai pour le moment pas vraiment de définition, je pense que celle-ci s’affinera au fur et à mesure des années et de mes choix.

Toujours est-il que pour cet été, j’ai prévu un allé Clermont-Ferrand/Florence en Flixbus de nuit et un retour Florence/Paris en train de nuit. Pour un total de 26h de transports ! Même moi je n’en reviens pas d’avoir pris cette décision. Cela va me permettre de tester le voyage de nuit en bus et en train, que je n’ai jamais fait ! Décidément, depuis que j’ai commencé ce blog, c’est l’ouverture aux grandes premières.

En tout cas, je constate qu’il faut avoir des convictions écologiques fortes pour ne pas céder à l’avion et cela m’attriste. Pour ce voyage, je paye environ le double en train de ce que cela me coûterait en avion, il faut donc avoir les moyens financiers et la patiente nécessaire pour choisir un autre mode de transport. De même, j’aurais aimé faire tout le voyage en train mais il n’y a pas d’autres choix que de partir de Paris pour aller en Italie. Je me résigne donc à prendre le bus, une alternative un peu plus écologique que l’avion mais loin d’être idéale. Il est triste de constater que la France continue de dégrader son parc ferroviaire au profit de la route et de l’aviation.

Mais je n’ai pas cédé et l’expérience promet d’être intéressante, je ne manquerai pas de faire un retour !

DSC02953
Shinkansen au Japon, le pays du train !

Une réflexion sur « Blabla – Point, bilan et moment de réflexion »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.